JPEG - 530.4 ko
 
Un lien vers l'ACCUEIL est accroché au logo.

Déneigement

Le déneigement et le déglaçage des routes municipales constituent une part importante des responsabilités du Service des travaux publics sept mois par année.

Afin de préserver l’environnement, l’épandage de sel de voirie est gardé au minimum sur les principales artères. La grande partie du réseau routier est entretenu au sable additionné d’une quantité de moins de 5% de sel utilisé dans les courbes et les pentes.

La sécurité publique et la responsabilité envers l’environnement sont nos principales préoccupations dans la mise en œuvre de normes d’entretien fondées sur ces priorités.

L’entretien du réseau routier municipal est assuré par les employés du service des travaux publics appuyé deux entrepreneurs.

Les Entreprises David Riddell

  • Route 364
  • Route 329 ouest du village
  • Secteur Blue-Hills
  • Secteur Salzbourg
  • Secteur Jackson
  • Secteur Kirkpatrick
  • aux limites de Wentworth-Nord pour le compte de la mun. de Wentworth-Nord

Serge Tassé de Val-Morin

  • Secteur Lac-Théodore
    819-324-5670

À quoi faut-il s’attendre durant une tempête de neige

Le territoire est divisé en circuits afin d’assurer la qualité du service. Il est prévu que le véhicule de déneigement fera un passage de manière continue dans toutes les rues municipales, dès que l’accumulation de neige atteint 2,5 cm et ce, jusqu’à la fin de la tempête.

En situation de tempête majeure, de neige lourde ou de verglas, le temps requis pour effectuer un circuit peut doubler.

Dès le début de la chute de neige, le service épandra des abrasifs sur les routes numérotées et les voies collectrices. De plus les trottoirs du centre du village seront déneigés.

Normalement, dans les jours suivants une tempête ou une chute de neige, le service procéde au transport de neige en commançant par le centre du village, puis dans les intersections importantes.

Selon la quantité de neige tombée, de deux à quatre fois par hiver, le service de déneigement poussera la neige sur les cotés afin d’assurer la largeur minimale des voies de circulation.

Afin que le service de déneigement puisse donner un service de qualité, les citoyens sont invités à

  • Ne pas empiéter dans l’emprise de la rue
  • Ne pas stationner dans les rues
  • Ne pas pousser la neige d’un terrain privé vers la voie publique
  • Ne pas enneiger les bornes-fontaines
  • Garder les bacs destinés pour la collecte des matières résiduelles dans l’entrée près de la rue plutôt que dans la rue.

Les opérations de déneigement

  • Au début d’une tempête, les équipes de la municipalité s’affairent surtout à dégager les voies prioritaires, les artères principales et les routes collectrices afin de dégager complètement la chaussée.
  • Lorsque les trottoirs et les sentiers sont glacés, les équipes sont à l’œuvre le plus tôt possible après en avoir été informées.
  • La municipalité n’utilise pas de sel de voirie sur les rues résidentielles ; il faut donc s’attendre à ce qu’elles demeurent couvertes de neige damée.
  • Il doit tomber au moins cinq centimètres de neige pour que les opérations de déneigement soit entreprises ; les équipes de la municipalité ne les déblayeront donc pas chaque fois qu’il neige.
  • Le déneigement initial des voies résidentielles se fait généralement dans les dix heures suivant la fin d’une accumulation d’au moins cinq centimètres.
  • Aux endroits où l’enlèvement de la neige est nécessaire en milieu urbain, les équipes seront déployées après la fin de la tempête.
  • On utilisera au maximum l’espace disponible le long des rues pour entasser la neige.

L’enlèvement de la neige

Dès que les bancs de neige atteignent une hauteur telle qu’ils nuisent à la circulation sécuritaire des véhicules, il faut procéder à les enlever. Ici encore, il existe un ordre de priorité selon la classification des rues dans l’ensemble du réseau et l’espace disponible à chaque endroit. On utilise l’un ou l’autre des moyens suivants :


Soufflage de la neige

aux endroits où de l’espace le permet, une souffleuse et une chargeuse frontale déplaceront la neige vers des terrains vagues adjacents. C’est une méthode plus économique que de transporter la neige vers un dépôt.


Entassement de la neige vers les côtés

Aux endroits où l’espace le permet, les bancs de neige sont poussés d’environ trois ou quatre pieds sur les côtés de la rue par un chasse-neige.


Transport de la neige

on a recours à ce procédé lorsqu’il n’existe aucun espace adjacent au banc de neige n’est libre pour y entasser la neige. Celle-ci est alors chargée dans des camions pour être transportée vers le dépôt. À l’heure actuelle, la municipalité utilise le dépôt à neige de la Municipalité de Saint-Sauveur. Les sites de dépôt à neige sont régis par des règlements sévères du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

Des trois méthodes mentionnées ci-dessus, le transport de la neige est le moyen le plus coûteux d’enlever la neige puisque nous devons utiliser des camions à benne pour la transporter vers le dépôt de Saint-Sauveur. Ainsi, cette méthode est employée seulement lorsque les deux autres moyens ne peuvent l’être et principalement dans le centre du village.


Utilisation du sel de voirie et d’abrasifs sur la chaussée

Peu importe la période de l’année, les gens dépendent du réseau routier pour se rendre au travail, pour aller pratiquer des loisirs, pour le transport de biens, l’accès aux services de même que pour la prestation des services d’urgence. La conduite automobile sécuritaire en hiver dans une municipalité dépend de l’utilisation efficace du sel et d’abrasifs.

L’épandage de sel et d’abrasifs et l’élargissement des rues de la municipalité est un service essentiel offert dans le cadre du programme municipal de déneigement et de déglaçage. Des routes glacées ou couvertes de neige peuvent avoir des répercussions dramatiques sur la sécurité du public, sur la capacité du réseau routier et sur le temps de déplacement.

1. Quel effet a le sel ?
Le chlorure de sodium (NaCl), communément appelé sel, est utilisé dans la préparation des abrasifs et sur une partie du réseau routier. Les abrasifs sont utilisés en premier lieu ; le sel étant surtout utilisé en fin de tempête et lorsque nous devons éliminer la mince couche de glace recouvrant l’asphalte et ce, lorsque les températures sont supérieures à -20°C.

2. Comment le sel agit-il ?
Pour se dissoudre, le sel répandu sur une surface glacée cherche à capter la chaleur de l’air et de l’asphalte, ainsi que l’humidité de l’air, de la neige et de la glace. Une fois le sel dissous, la solution saumâtre ainsi créée fait fondre graduellement la neige et la glace jusqu’à ce qu’elles disparaissent ou que le sel soit entièrement dissous.

Le sel agit de la même façon qu’un additif antigel, ce qui signifie que lorsque le sel est mélangé à l’eau, le point de congélation de la solution ainsi créée est très inférieur à celui de l’eau pure. En effet, cette eau salée gèle à -21,1 °C, alors que nous savons que l’eau se transforme en glace à 0 °C. C’est pour cette raison que le sel est appelé additif antigel puisqu’il abaisse le point de congélation de l’eau.

3. Utilisation du sel et d’abrasifs à Morin-Heights
Lorsque la température est plus froide et que le sel n’est plus efficace ou dans le cas des routes où la neige est damée, nous avons recours aux abrasifs comme le sable ou le gravier. Ces produits ne font pas fondre la neige ni la glace, mais ils augmentent la traction des pneus sur la route lorsqu’il n’est pas nécessaire ni possible de faire fondre la neige et la glace.


Le saviez vous ?

  • Le sel de voirie est d’origine naturelle ;
  • Le sel utilisé sur la chaussée est le même que notre sel de table ;
  • Le sel a des propriétés endothermiques, c’est-à-dire qu’il a besoin de chaleur pour se dissoudre ;
  • Pour des résultats optimaux, un camion doit rouler entre 30 et 40 km/h pour épandre le sel et le sel travaille à des températures supérieures ;
  • Le sel doit être épandu en petit tas sur le couronnement de la route, c’est-à-dire au point le plus élevé de la chaussée. Au fur et à mesure que la solution d’eau salée se forme, elle suivra la " pente naturelle " de la chaussée et se répandra sur toute sa surface.

Le sel et l’environnement

En 2001, Environnement Canada a déterminé que le sel est dommageable pour l’environnement lorsqu’on l’utilise en quantité excessive et a invité les municipalités à en faire un usage judicieux. La municipalité a décidé de faire sa part.

L’épandage de sel a été éliminé sur les rues résidentielles et les routes collectrices secondaires et remplacé par des abradifs, principalement dans les courbes et les pentes.


Les stationnements

Ils sont déneigés après que le déneigement de la voie publique soit fait.

 
 
 
Administration municipale
Town Administration
 
Loisirs - Recreation
 
Organismes - Community
 
Autre événement
Other Event
 
 

Avis publics

 

Avis légaux

 

Abris temporaires

 
 

Autres avis

 

Élection 2017

Informations à jour ayant trait aux élections municipales
 
 

 
Bienvenue / Welcome
567, chemin du Village
Morin-Heights, Qc, J0R 1H0
Téléphone : 450-226-3232
Télécopieur : 450-226-8786
Courriel : municipalite@morinheights.com